retour
Glossaire
Photos

(Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec dépend de l'arrondissement de Morlaix, du département du Finistère, Bretagne).

- Historique

Loc Eguiner vient du "Breton" lok lieu consacré et de Eguiner, un St Breton. Eguiner est connu aussi sous le nom d'Eguinar et de Fingar, fils d'un Roi d'une province d'Hybernie. Il est converti au christianisme par St Patrice vers le milieu du (Vème siècle).

Loc Eguiner St Thégonnec est un démembrement de la paroisse primitive de Plounéour Ménez. Loc Eguiner en est détaché en (1830) et devient une trève, avec fonts baptismaux, de Plounéour Ménez le 20 Novembre (1831). Loc Eguiner, qui dépendait autrefois de l'ancien diocèse de Léon, est érigé en paroisse indépendante le 20 Novembre (1843) et en commune le 31 Décembre (1866). On rencontre l'appellation Logueguiner en (1652).

- l'Eglise de Loc Eguiner

L'édifice est de plan irrégulier et comprend une nef de 2 travées avec bas côtés, un transept et un choeur à chevet polygonal. A l'entrée du choeur, côté évangile, se trouve l'inscription "Dimanche 1er jour de juillet l'an (1577) fut dédiée ceste église, était lors Yven Gouverneur". Sur le clocher se trouve une autre inscription "Anno Domini (1591), Die V JulII Hec Turris Fud". Une des cloches date de (1552).

- Enclos de Loc-Eguiner

La cloche date de (1555). L'abside de type Beaumanoir date de (1631). Le porche, qui date de (1699), a été restauré en (1857). La sacristie date de (1718). 2 retables présentent, l'un, St Louis de Gonzague priant, et l'autre un Couronnement de la Vierge. Les fonts baptismaux datent de (1641).

Le vitrail Sud (1938) est consacré à St Eguiner. L'église abrite les statues du Saint en Evêque, St Corentin, St Yves, St Joseph, Ste Anne, St Michel, une Vierge Mère (XVIIème siècle) et un Ange gardien. A l'extérieur, côté Nord, se trouve une belle croix armoriée du (XVème siècle). On y voit une colombe qui se pose sur le pied de l'Enfant tenu dans les bras de la Vierge.

- son Patrimoine

Au (XVIème siècle) et (XVIIIème siècle) L'église St Eguiner. L'église, datée de (1566) ou (1561) et restaurée en (1890), est formée de 2 petits édifices jumelés. Il s'agit, en faite, d'un édifice comprenant 2 nefs parallèles à chevets plats séparées par 4 arcades pénétrant directement dans des piliers cylindriques. Le pignon porte une inscription et la date de (1651). La chaire à prêcher porte la date de (1688). L'autel de droite dédié au Sacré Coeur(XVIIème siècle). L'autel de gauche est orné de 4 bas reliefs, l'Annonciation, la Visitation, la Nativité et la Présentation au Temple. L'église abrite quelques vieilles statues, N.D. de Bon Secours, St Jean Baptiste, st Eguiner, la Vierge Mère et St Maudez en évêque.

* (XVI-XVIIème siècle) : Le calvaire de l'enclos paroissial.
* (-?-) : Le calvaire de Croas a Mer ou Croas ar Mair.
* (XVIII siècle)-(XXème siècle) : Le calvaire de Langoat.
* (1566) : La fontaine de St Eguiner, restaurée, semble t'il, en (1697).
* (1690) : La fontaine St Jean Baptiste.
* (1740) : La maison de Ty Dreuz.
* (XIXème siècle : Les maisons de Poulfanc Braz.
* (XVIIIème siècle) : La grange à lin de Lanandol.
* 4 : moulins dont le moulin à eau de Goazmoan, Neuf, de Keroualon.

- A signaler

* (Xème au XIIIème siècle) : la motte féodale.
* La Stèle : de l'"Enclos Paroissial".
* (1875) : La Mairie.
* (1592) : L'ancien manoir de Kergaradec. Ce manoir est donné en (1592) par Louis Barbier, Seigneur de Kerjean, en dot à sa fille Jeanne, mariée à Yves, Seigneur de Coatanscour en Plourin.

Haut de page