Retour

Glossaire - Biographies
suite - Plan - Chronologie - Evêques
Photos

(Vienne, Chef lieu d'arrondissement de l'Isère sur le Rhône.)

- Historique.


La cathédrale de Vienne occupe le même site depuis le (IVème siècle), mais aucune trace de construction antérieure au (Xème siècle ne subsiste. La cathédrale est reconstuite entre (1030) et (1070) environ par l'archevêque Léger. La construction du bâtiment actuel est entreprise en (1130) dans le style Roman. De cette époque datent les parties les plus anciennes, à savoir la partie de la nef comprise entre la 5ème et la 11ème travée. L'édification se poursuit au (XIIIème siècle), le style devient alors Gothique, comme en témoigne le choeur, le début et les parties hautes de la nef. Le nom de Guillaume de l'Oeuvre est avancé comme architecte. La cathédrale est consacrée par le Pape Innocent IV sous le vocable de St Maurice, le 20 Avril (1251).

La construction se poursuit jusqu'au (XVIème siècle) avec notamment l'élévation de la façade. La dernière pierre est posée en (1529). Par la suite, l'édifice a beaucoup souffert des guerres de Religion au (XVIème siècle). Les hugenots detruisent notamment la plupart des vitraux et l'ensemble des sculptures de la façade le 20 Mars (1562). Pendant la Révolution, l'église est transformée en grenier à foin et en caserne. L'église est rendue au culte en (1802) mais les 2 cloîtres et 3 chapelles sont détruites en (1803)-(1804), pour restructurer le tissu urbain aux alentours. Le palais Episcopal est détruit à la même période. Enfin, la tour Nord est victime du feu en (1869).

- la Façade

La façade principale se dresse à l'une des extrémités de la place St Maurice, au sommet d'un escalier. C'est la partie la plus récente de l'édifice, construite entre le (XIVème siècle) et le (XVIème siècle, dans le style gothique. Elle présente 2 tours, une grande baie à rose et lancettes et 3 portails de style flamboyant, richement décorés. Les sculptures ornant les tympans et les niches ont été détruites lors des guerres de Religion, mais heureusement les riches sculptures des voussures sont intactes. Le portail de droite se caractérise par le présence d'anges musiciens et de prophètes fin du (XIVème siècle), celui de gauche, dédié à la Vierge, par des anges musiciens et des choristes qui célèbrent le couronnement de la Mère du Christ fin du (XVème siècle). Enfin, le portail central date de la fin du (XVème siècle) et présente des scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament, des prophètes et des Rois. Au début de voussures, on remarque notamment des statues personnifiant l'Église à droite, et la Synagogue à gauche. Au Nord, un portail du (XIIIème siècle) comporte un linteau représentant des griffons remployé d'un édifice antique. Le mur Nord de l'édifice est couronné par une série d'arcatures richement sculptées du (XIIème siècle).

- l'Intérieur

Intérieur de la Cathédrale St Maurice de Vienne, l'église présente 3 vaisseaux, sans transept. Le choeur est surélevé par rapport à la nef, pour respecter la déclivité du terrain. La nef est longue de 90 mètres et haute de 33 mètres. La largeur totale de l'édifice est de 33 mètres. L'intérieur présente une belle harmonie malgré les 4 siècles de construction. La cathédrale est riche en oeuvres d'art, parmi lesquelles on peut citer, une série de tapisseries Flamandes de la fin du (XVIème siècle) qui retracent des épisodes de la vie de St Maurice. Elles sont au nombre de 5 et sont accrochées autour du choeur. Un vitrail du (XVIème siècle) dans le chevet du collatéral droit. Ce vitrail est le seul vitrail antérieur au (XIXème siècle) de la cathédrale. Il représente l'Adoration des Mages dans la partie supérieure. Dans la partie inférieure sont représentés St Maurice à droite et St Jacques à gauche qui encadrent le donateur agenouillé, accompagné de son Saint patron, St Antoine. Un très bel ensemble d'une soixantaine de chapiteaux romans de la 1ère moitié du (XIIème siècle) représentant soit des scènes historiées "le Roi David musicien, les Saintes Femmes au tombeau,", soit des décors végétaux. Des groupes sculptés du (XIIIème siècle) provenant sans doute de l'ancien jubé.

On remarque notamment dans la nef de gauche au dessus d'une porte un bas relief représentant les Rois Mages devant Hérode et dans la nef de droite un bas relief représentant l'Adoration des Mages. Dans le porche Nord, 3 statues monumentales du milieu du (XIIème siècle) représentent 3 apôtres et témoignent des échanges artistiques entre Vienne et Autun à cette période. Le mausolée des archevêques de Vienne Armand de Montmorin et Henri Oswald de La Tour d'Auvergne, dans le choeur à droite. C'est une oeuvre du sculpteur Michel Ange Slodtz. Elle a été commandée en (1740), réalisée à Rome et livrée à Vienne en (1747). Les 2 archevêques sont figurés, l'un allongé sur le sarcophage, l'autre venant vers lui. C'est une oeuvre importante de la sculpture funéraire en France au (XVIIIème siècle). Le maître autel, réalisé également par Michel Ange Slodtz, avec des marbres antiques venant de Rome. C'est le seul autel antérieur au (XIXème siècle) de la cathédrale. Dans le mur de l'abside centrale se dresse le siège épiscopal ou Cathèdre en pierre du (XIIIème siècle).

Haut de page