retour

Glossaire - Biographies
Photos


-Château de Luynes
* Type : "Château de la Loire".
/ Début construction : (XIIIème siècle).
* Fin construction : (XVIIème siècle).
* Destination initiale : Forteresse.
* Propriétaire actuel : "Personne privée.
* Protection : "Inscrit Monument Historique (1926)".
* Pays : France.
* Anciennes provinces de France : Touraine.
* Région : Centre.
* Département : Indre et Loire.
* Commune : Luynes

- Historique

Anciennement Malliacum station Gallo Romaine située à un point stratégique fortifié. Dès le (XIème siècle), il y avait à Luynes un château redoutable par sa position stratégique, un très ancien monastère, mentionné par Grégoire de Tours, où mourut St Solenne, évêque de Chartres. Le "Château Fort", fut détruit vers (1096) par Foulques le Réchin, Comte d'Anjou, il fut reconstruit dans les 10 années suivantes au (XIIème siècle) par Hardouin II de et restauré au (XVème siécle) , par Hardouin IX, et joua un rôle important dans la guerre des Comtes d'Anjou, et des Comtes de Blois, puis pendant la guerre de 100 ans, des Capétiens contre les Plantegenets. Construit sous le règne de St Louis, le château forme un carré, avec 4 tours d'angles rondes et 4 tours rondes à mi courtines, assurant un flanquement croisé, sans angle mort.

Les descriptions anciennes du (XIIème siècle) et (XVIème siècle) mentionnent un puissant "Donjon Central", mais il n'en reste rien. Les faces Nord et Est sont coupées du plateau par un large fossé sec. L'entrée s'ouvre près de la tour Nord-Est qui la couvrait. Le pont levis a été remplacé par un pont dormant au (XIXème siècle). Après avoir vendu les montils à Louis XI pour y construire le Plessis, Hardoin de Maillé investit ses 5.500 écus d'or en construisant, contre la muraille Ouest de son château, une réplique du nouveau "Château Royal", même alliance de briques et de pierre, même belles et claires fenêtres, même tour d'escalier, de sorte que Luynes donne une image du Plessis, plus que le Plessis lui même.

- les Occupants

A la fin du (XVème siècle) le Seigneur de Maillé Hardouin IX refit une partie des tours et construisit dans l'enceinte un "Logis Seigneurial" plus élégant. La Châtellenie fut érigée en Comté en (1572) au profit de Jean de Laval, puis par celle d'Albert dont les descendants possèdent encore aujourd'hui le château. Charles Marquis d'Albert, Duc de Luynes, né à Pont St Esprit en (1578), mort à Longueville près d'Agen en (†1621), favori de Louis XIII, poussa celui ci à se débarrasser de Concini en (1617). Créé "Duc et Pair", puis Connétable en (1621), il devint le véritable Maître du Royaume".

Le Duché Pairie de Luynes fut érigé en (1619), au profit de Charles d'Albert de Luynes, "Ministre et Favori" de Louis XIII, qui lui donna son nom, le château fort a été construit aux (XIIème siècle) et (XIIIème siècles) selon une architecture Quadrangulaire. Le château, encore habité de nos jours, possède un très riche mobilier Renaissance, "Louis XIII, Louis XV et Louis XVI". "Forteresse Médiévale" de plan Quadrangulaire flanquée de 2 tours circulaires du (XIIIème siècle). Logis remanié au (XVème siècle) par le "Grand Chambellan" de Louis XI et au (XVIIème siècle) par le 1er Duc de Luynes, favori de Louis XIII à partir du Comté de Maillé et de ses dépendances, lui même constitué à partir de la Baronnie de Maillé et de la Seigneurie de Rochecorbon. En (1663), la Baronnie de Semblançay, la Vicomté de Tours et les Châtellenies des Ponts de Tours et de Neuvy, furent à leur tour unies au "Duché Pairie" de Luynes. En (1669), la Châtellenie de Crassay et la Seigneurie de la Châtaigneraie furent également unies au "Duché Pairie" de Luynes. Le château fut restauré an (XIXème siècle) et au (XXème siècle), comme l'ensemble du logis

Haut de page