retour

Glossaire - Biographies
Photos


- Château de Meung sur Loire
* Début construction : (XIIème siècle).
* Fin construction : (XVIIIème siècle).
* Propriétaire initial : "Évêché d'Orléans".
* Propriétaire actuel : "propriétaire privé et
- commune de Meung sur Loire"
.
* Protection : "Classé Monument Historique (1988), (2004)".
- "Site classé Sites Naturels Français (1942), le parc".
* Pays : France.
* Anciennes provinces de France : Orléanais.
* Région : Centre.
* Département : Loiret.
* Commune : Meung sur Loire.

- Historique

En l'an (406), les Vandales passèrent à Meung sur Loire, et brûlèrent le château, et les habitants. Au (VIème siècle), St Liphard s'installa avec d'autres disciples dans les ruines du château où ils accomplirent des miracles et asséchèrent les marais. A la mort du St en Juin (†565), une chapelle fut construite au dessus de sa tombe. Agrandie, elle devient au (XIIIème siècle) la Collégiale que l'on voit aujourd'hui. En l'an (869), les Normands dans leurs drakkars remontèrent la Loire, jusqu'à Meung, et pillèrent et brûlèrent la chapelle et le château. De la fin du (XIème siècle), 53 évêques et 6 cardinaux firent du château leur "Résidence Episcopale", sauf pour une période de 50 ans au (XIIIème siècle). Le château de Meung sur Loire, ancienne résidence des évêques d'Orléans, reste un témoignage d'histoire depuis le (IVème siècle).

Le château fut construit au (XIIème siècle). Cet édifice a été remanié a plusieurs reprises et notamment au (XVIIème siècle).En Mai (1429), après que Jeanne d’Arc eut délogés les Anglais au siège d’Orléans, quelques milliers d'entre eux se retranchèrent à Meung sur Loire,le château devint leur "Quartier Général". Un mois plus tard Jeanne d'Arc les chassa du château. C’est cette époque qu’évoque la façade du (XIIIème siècle) du château. Le château était alors une résidence des évêques d'Orléans, et il resta en leur possession jusqu’à la Révolution. Ces Prélats, qui rendaient la justice, se signalèrent en laissant croupir leurs prisonniers dans de sinistres Oubliettes. Parmi eux, François Villon, poète du (XVème siècle), fut prisonnier pendant 5 mois, il ne dut la vie sauve qu’au passage en la cité de Louis XI. Son cachot a été retrouvé lors des fouilles entreprises en (1973) et s’est ajouté à l’impressionnant réseau de souterrains qui constitue une partie notable de la visite, depuis la chapelle du (XIIème siècle) où les prisonniers étaient soumis à la Question.

De l'entrée du château située près de la collégiale, on peut voir ce superbe château formé d’un curieux ensemble de tours et logis du (XIIIème siècle), avec tours à archères et salles voûtées. On remarquera que l’une des tours a été adaptée en tour porte à pont levis. En avançant vers l'édifice, on peut remarquer, sur la gauche, les ruines d'une tour "Résidence Episcopale Flanquée" par 2 tours Circulaires. Cet édifice du (XIIème siècle) est accolée au transept de la collégiale et offre à nos yeux un fabuleux spectacle. En essayant de faire le tour du château, on arrive sur une façade tout à fait différente du reste de l'édifice. En effet, le château de Meung ayant été remanié à plusieurs reprises, il présente par conséquent une face souriante du (XVIIème siècle), cependant la décoration des appartements date du "Siècle Dernier".

Monsieur Louis Sextius Jarente de la Bruyère, Trésorier de Louis XV fut le dernier évêque au château avant la Révolution, avec sa soeur la Marquise de Pilles, ils en firent un petit Versailles et, très vite, le château devint un lieu de réunion de la haute société. Parmi les habitués, Mgr Grimaldi, parent des Princes de Monaco, l'architecte Choiseul, le peintre Desfriches, Delille qui écrivit "les jardins" inspiré du parc de Meung, Delaistre prix de Rome qui sculpta les statues de St Louis et de Ste Thérèse d'Avilla d'après les traits de Monseigneur et de la Marquise, statues que l'on peut voir dans la chapelle du château. Le 3 Juin (1791) le château fut mis aux enchères à Beaugency par la toute nouvelle République, il fut acheté par le Baron Le Coulteux, pour la somme de 300.000 livres, 1er "Trésorier de la République" et futur Fondateur de la Banque de France. Il fut également "Maire de Meung sur Loire".

Haut de page