retour

Glossaire - Biographies
Photos


- Château de Saumur
* Période ou style : "Médiéval et Renaissance".
* Type : "Forteresse Château de la Loire".
* Début construction : (Xème siècle).
* Fin construction : (XVIème siècle).
* Propriétaire initial : Thibaud, Comte de Blois.
* Destination initiale : Forteresse.
* Propriétaire actuel : "Commune de Saumur".
* Destination actuelle : Musée.
* Protection : "Monument Historique" Classé M.H. (1964).
* Pays : France.
* Région historique : France Anjou.
* Département : Maine et Loire.
* Région : Pays de la Loire.
* Commune : Saumur

- Historique

Thouet, l'ancienne ville Carolingienne, dressé sur une hauteur qui commande la vallée de la Loire, Saumur est d'abord une place fortifiée. Au (XIème siècle) ou au (XIIème siècle) une tour maîtresse de plan Carré occupe le coteau. Il subsiste de cette 1ère construction, le niveau bas qui correspond à la salle voûtée située sous la cour, et une face intégrée dans la façade du corps de bâtiment situé à droite de l'entrée. Connu ses 1ères fortifications sous Thibault, Comte de Blois, au (Xème siècle). En (1026), elle passa aux mains du Comte d'Anjou, le célèbre Foulques Nera puis à ses héritiers Plantagenêts. Philippe Auguste, Roi de France et Capétien, l'annexa à la couronne. Saumur devint une place forte Protestante au (XVIIème siècle).

En (1227), devenu Français, le fort est remonté par St Louis. A partir de (1367), Louis Ier d'Anjou remplace les vieilles tours rondes par des tours polygonales ces 2 étapes sont visibles encore aujourd'hui. Le Roi René d'Anjou, "le Bon Roi René", écrivain de talent, homme cultivé et bâtisseur de forteresse Tarascon améliore sensiblement le confort de l'ensemble. Au (XIIIème siècle), on entoure ce donjon d'une enceinte à peu près Carrée, bornée de 4 tours rondes dont la partie inférieure existe encore. Les tours sont reprises sur un plan Hexagonal dans leur partie haute lors de la reconstruction du château.

- Louis Ier Duc d'Anjou

En effet, dans la 2ème moitié du (XIVème siècle), Louis Ier d'Anjou, frère de Charles V et de Jean de Berry, transforme cette forteresse en un château à l'architecture merveilleuse, immortalisée par une enluminure des "Très Riches Heures du duc de Berry". D'un raffinement extrême, cette peinture illustre le mois de Septembre, avec, au 1er plan, une scène de Vendanges, et au 2ème plan, le château de Saumur. Toutes les parties hautes du château se découpent minutieusement sur le ciel bleu en un couronnement somptueux, les parapets crénelés, les toitures élevées, les cheminées, les lucarnes, les girouettes aux fleurs de lys dorées. L'appareil défensif devient prétexte au décor, des fleurs de lys ornent les merlons et des trilobés relient les consoles. Toute cette animation ne paraît plus aujourd'hui, les girouettes ont disparu et les chemins de ronde ont été couverts, effaçant les découpes des parapets sur le ciel.

- François 1er

Cependant, on peut encore comprendre le luxe de la demeure du duc d'Anjou en pénétrant dans la cour du château. Louis Ier fait détruire la tour qui encombre la cour pour donner de l'espace. Ce geste est novateur si l'on songe que l'habitude de conserver le donjon à proximité du "Château Neuf se prolonge jusqu'au (XVIème siècle), il faut attendre (1528) pour que François Ier décide de détruire la "Vieille Tour Circulaire qui encombre le Louvre. Louis Ier d'Anjou cherche à créer de grands espaces et se préoccupe d'apporter un certain confort à sa résidence. Il fait doubler en épaisseur le logis situé au fond de la cour par un corps de galeries à plusieurs niveaux qui repose sur des arcades, ouvert au rez de chaussée, fermé aux étages. Ces galeries desservent le logis et donnent plus d'aisance à la circulation. Au fond de la cour à gauche, la Vis, légèrement hors oeuvre, est ouverte en loggias et décorée de niches à dais destinées à recevoir des statues. L'escalier conduit à la salle, dans l'aile gauche, qui n'existe plus aujourd'hui.

A l'intérieur, près des baies, des coussins sièges permettent de s'asseoir et de regarder le spectacle de la cour. Saumur présente une parenté avec le Louvre de Charles V où se trouve un escalier similaire, orné de statues dans des niches. La période fastueuse de Saumur s'achève à la mort de Renée d'Anjou en (†1480). Au (XVIème siècle), l'Italien Bartolomeo renforce les défenses du château. Précurseur, il fit construire autour du château Médiéval des défenses basses, des fortins bastions et courtines suivant un plan en étoile étonnement moderne (I siècle) avant Vauban. Moins glorieux, le château devint prison sous Louis XIV et Napoléon. Tout un site à découvrir. Demeure des Ducs d’Anjou, le château de Saumur est l’un des rares châteaux de la Loire à présenter une architecture du (XIVème siècle).

- le Château

Quelque soit la route qui vous conduit à Saumur, c'est son château que vous apercevrez en 1er. Au début du (XXème siècle), la ville le rachète à l'état et le rénove progressivement. Tout un site à découvrir, il abrite aujourd’hui 2 collections prestigieuses. Le legs en (1919) par le Comte Charles Lair de sa remarquable collection permet au Musée de présenter un des beaux ensembles d’arts décoratifs de France, mobilier, tapisseries, faïences et porcelaines, depuis la fin de l’Antiquité jusqu’au début du (XIXème siècle), et sous les combles aux voûtes en forme de "carène de navire", dans les salles où se trouvait au "Moyen Age" le logement des officiers des Ducs d’Anjou, le "Musée du Cheval" présente plus de 1.500 pièces, retraçant l’histoire de l’équitation à travers les âges et les continents. L'histoire du cheval, de l'antiquité à nos jours. L’essentiel des collections a été constitué par des dons faits avant (1914). Le plus important d’entre eux, celui de Monsieur de Lamaugarny, comporte 700 objets, mors, étriers, éperons, de tous types.

Découvert à l'aube,lorsque la Loire joue de couleurs étonnantes, le château de Saumur qui la surplombe, révèle une silhouette de conte de fées. Est ce pour cela que le Roi René le baptisa "le Château d'Amour" ?

Haut de page