Retour


- Baille :
Cour entourée d'une enceinte, le baille intérieur se distingue en général d'un baille extérieur, beaucoup plus grand, par la taille.
- Baldaquin :
Dais d'architecture élevé au dessus du maître autel.
- Balustrade :
Rangée de balustres, c'est à dire de petites colonnettes. Cet élément décoratif peut se trouver à l'extérieur devant une claire-voie ou un pignon ou à l'intérieur le long des tribunes ou pour orner les croisillons.
- Ban :
Au Moyen Age, une institution politique des royaumes francs, le ban est longtemps un pouvoir de commandement sur les hommes. Suivant sa nature civile, militaire ou religieuse, il a fini, sujet à métonymie, par désigner le territoire sur lequel il s'applique, comme le montrent ci-dessous les toponymes. Par accaparement par une lignée familiale des droits publics des membres de l'assemblée, il s'est confondu plus ou moins, parfois totalement, avec le pouvoir seigneurial au Moyen Age
- Bandes lombardes :
Bandes verticales ou lésènes reliées entre elles par de petits arcs. On les rencontre fréquement dans l'art Roman.
- Banneret :
Vassal qui regroupe plusieurs hommes d'armes sous sa bannière. Il s'agit souvent d'un seigneur qui, sans être comte ou baron, bénéficie d'une position sociale et économique supérieure à celle du commun des nobles.
- Bannier :
Du mot banalité. Servitude de l'époque féodale consistant à faire un usage obligatoire et public d'un objet appartenant au seigneur ou à une Abbaye, exemple "moulin bannier", obligation est faite aux paysans de faire moudre leur grain au moulin.
- Banvin :
Est un droit féodal. Au Moyen Âge et sous l'Ancien Régime, seul le seigneur pouvait vendre son vin, dans sa seigneurie, pendant 30 ou 40 jours après le ban des vendanges.
- Baptistère :
Ou fonts baptismaux. Le baptistère est le lieu où se pratique la baptême. Il abrite initialement une petite piscine appelée cuve baptismale, pour les immersions complètes. A l'origine, il se situait hors des lieux de culte avant d'y être intégré sous forme de chapelle abritant les fonds baptismaux, exemple de St Léonard de Noblat.
- Barbacane :
Bastille, Chatelet. Le terme Barbacane désignait pendant le Moyen Age un ouvrage de fortification avancé qui protégeait un passage, une porte ou poterne, et qui permettait à la garnison d'une forteresse de se réunir sur un point saillant à couvert, pour faire des sorties, pour protéger une retraite ou l'introduction d'un corps de secours.
- Barlongue :
Voir voûte.
- Baroichage ou Maraichage :
Culture maraichère au Moyen Age.
- Bas-côté :
Nef latérale d'une église, généralement plus étroite et moins haute que la nef principale. Il y a habituellement 2 bas côtés, parfois 4.
- Basilique :
A l'origine la basilique est un édifice antique, une sorte de forum fermé, formé d'un bâtiment rectangulaire divisé en 3 nefs. Par la suite, les 1ères églises ayant repris cette forme architecturale sont nommées ainsi. Ce sens n'est cependant pas celui qui est retenu aujourd'hui. Dans la majorité des cas, une Basilique est un édifice qui a reçu ce titre honorifique, décerné par le Pape, en raison de son prestige particulier. C'est pourquoi des Cathédrales, maison de l'évêque, peuvent être aussi des Basiliques, comme St Denis, à la fois Cathédrale et Basilique.
- Bas relief :
Sculpture en faible saillie sur un fond.
- Basse-Cour :
Cour extérieure protégée par les murailles d'un Château.
- Bastille :
Ouvrage temporaire placé par l'assaillant lors d'un Siège.
- Bastillon :
Tour d'artillerie faisant saillie sur la courtine et possédant des embrasures pour armes à feu.
- Bastion :
(Bastillon) Le bastion est un des éléments des fortifications classiques, il remplace dans celles ci, la tour pour fournir les feux de flanquement sur la courtine et défendre les angles du corps de place. Il est constitué par un talus de terre appuyé sur le mur intérieur du fossé, l'escarpe. Le talus constitue une plateforme, la banquette, où est disposé le plus gros de l'artillerie de la place forte. Ouvrage avancé à 2 flancs et 2 faces faisant saillie, placé généralement sur l'enceinte d'un château.
- Bâtière :
Une bâtière est un type de toit constitué de deux versants qui sont inclinés et forment les côtés d'un bât. Voir Linteau en bâtière.
- Beffroi :
Tour d'attaque mobile. Elle est poussée par l'assaillant contre l'enceinte d'un château. Tour d'où l'on peut faire le guet et donner l'alarme. Charpente intérieure d'une tour destinée à supporter les cloches.
- Berceau voûte en :
Voir Voûte.
- Berceau brisé :
Voûte formée de 2 arc qui se rejoignent au sommet.
- Billettes :
éléments décoratifs constitués de tronçons de tores assemblés en damier.
- Billot :
Taxe sur le vin.
- Blocage :
Mélange grossier de cailloux et de mortier remplissant l'intervalle entre les 2 parements d'un mur.
- Blochet :
Terme de charpente, se dit d'une pièce de bois placée horizontalement et formant une jambe de force avec le pied d'un arbalétrier. Se dit également pour une petite pièce en bois servant à réaliser la rigidité d'un assemblage en bois. Par exemple, carré de bois de finition servant à recevoir les plinthes et se plaçant au pied des bâtis de portes.
- Blockhaus :
Bâtiment de pierre ou de bois, généralement d'un étage, muni de meurtrières et utilisé comme fort.
- Bossage :
Parement de pierre formant une bosse plus ou moins saillante par rapport à ses arêtes.
- Boudins toriques :
Les boudins toriques sont des moulures en forme de cordon. Ils peuvent servir de voussures dans des portails Romans, ou encore prendre la place d'ogives dans des voûtes Romanes, à ceci près qu'ils sont purement décoratifs et ne jouent aucun rôle porteur.
- Bouvines bataille de :
Victoire remportée par Philippe Auguste en (1214), contre une coalition Anglo Germanique dirigée par Jean sans Terre et Othon IV. Elle est considérée comme la 1ère manifestation du sens national et permit au Roi d'agrandir son territoire par la confiscation des possessions du Roi d'Angleterre.
- Braie :
Défense installée sur la contrescarpe.
- Bref :
Lettre du Pape de moindre importance qu'une Bulle et ne portant pas le sceau Pontifical.
- Bretèche :
Une bretèche ou bretesse est un petit avant corps rectangulaire ou à pans coupés, plaquée en encorbellement sur le mur d'un ouvrage défensif. Il peut être crénelé ou couvert d'un toit en appentis. Il est souvent placé au dessus de l'accès d'un château fort et muni d'archères ou de meurtrières ainsi que de machicoulis, ces derniers permettant de défendre la base de la muraille.
- Brigandine :
Vêtement de protection doublé de lames de fer, porté par les archers et les arbalétriers notamment.
- Bucrane :
Ornement architecturale, figurant un crâne de boeuf, dont les cornes enguirlandées de feuillages, et qui sur les temples antiques rappelait les victimes offertes en sacrifice.
- Buffet d'orgue :
Meuble renfermant les tuyaux d'orgue.
- Bulwark :
Rempart ou terrassement.

Haut de page