Retour


- Dais :
Le dais portatif est également utilisé dans la liturgie catholique. Il s'agit d'un ouvrage à quatre pieds, recouvert de tentures. Employé lors des processions, il est alors porté par 4 hommes, tandis que le célébrant se tient dessous, tenant par exemple le Saint Sacrement.
- Déambulatoire :
A l'origine, couloir inventé par Grégoire le Grand pour permettre de circuler autour des reliques. Il s'agit plus généralement d'une galerie entourant le choeur et reliant les bas-côtés. Cette galerie sera progressivement dotée de chapelles rayonnantes, (Xème ou XIème siècle), associant des reliques à un autel. L'ensemble s'inscrit dans un mouvement de reconquête de l'espace par le fidèle, qui date de l'époque Romane. En édifiant des chapelles rayonnantes autour d'un déambulatoire, on libère de la place en avant du chevet.
- Demi Lune :
Une demi-lune constitue avec la tenaille, située derrière elle, les éléments des fortifications classiques qu'on appelle les dehors. Elle alterne avec les bastions, pour croiser ses feux avec ceux-ci. Placée devant la courtine du corps de place et plus haute qu'elle, elle dérobe celle-ci aux vues et aux tirs de l'assaillant. Détachée du corps de place et non protégée sur l'arrière, sa prise ne constitue pas un avantage déterminant pour l'attaquant qui a des difficultés pour s'y maintenir et amener de l'artillerie pour attaquer la place elle-même. Vauban la dote d'un réduit qui complique encore sa capture. Elle sert en outre souvent à protéger les portes de la place.
- Denticules :
Petites saillies cubiques alignées constituant un ornement de corniche, rappelant une dent.
- Dendrochronologie :
du grec ancien δένδρον, dendron, « arbre », χρόνος, khronos, « temps » et -λογία, -logie, "discours" est une méthode scientifique permettant en particulier d'obtenir des datations de pièces de bois à l'année près en comptant et en analysant la morphologie des anneaux de croissance, ou cernes.
- Desamortizacion :
Réforme engagée en (1835) en Espagne à la suite de la première guerre Carliste. Le ministre libéral Mendizabal fait voter une série de mesures supprimant les ordres religieux et confisquant leurs biens. Tous les monastères Espagnols furent profondément affectés par cette réforme, comme le furent les monastères Français en (1791).
- Desquamation :
Altération superficielle de la pierre.
- Diaclase :
Le terme de diaclase, du grec "d?? [dia] (par) et klasis, fracture, rupture" est utilisé pour désigner l'épisode au cours duquel une roche se fend sans que les parties disjointes s'éloignent l'une de l'autre, ne pas confondre avec la faille. Il n'y a ni déplacement, pas de rejet, ni remplissage. Ce type de fracture est souvent orienté perpendiculairement aux limites de stratification.
- Dîme :
Un 10ème des récoltes versée à l'église comme impôt.
- Dîmière :
Une grange dîmière, grange dîmeresse, souvent aussi nommée grange aux dîmes dans les intitulés locaux, est un bâtiment qui avait pour fonction, entre autres, de servir à entreposer la collecte de la dîme, impôt de l'ancien régime portant principalement sur les revenus agricoles collectés en faveur de l'Église catholique.
- Diurnal :
Livre de prières chrétiennes qui contient l’office canonial de chaque jour, à l’exception des matines, et quelquefois des laudes.
- Domaine :
Terre possédée par un seigneur.
- Donjon :
"Du latin dominus, tour du seigneur" tour maîtresse d'un château fort médiéval, demeure du seigneur.
- Donjon coquille :
Donjon découvert en forme de courtine, en général placé au sommet d'un monticule.
- Dorique :
Le plus simple des 3 ordres d'architecture grecque.
- Dormition :
Mort de la Vierge.
- Double rouleau :
Voir arc en double rouleau.
- Doubleaux :
Voir arcs doubleaux.
- Douves :
"Du grec dokhê, récipient" Fossé souvent rempli d'eau, ou à sec entourant le château.
- Doxologie :
C'est une formule de louanges, le plus souvent employée dans la liturgie des différentes religions. Elle est en général exécutée en tant que finale de prières.

Haut de page