Retour


- Rampant :
Architecture Se dit d’un élément qui est incliné et disposé de manière à offrir une pente. Les rampants d’un fronton, d’un pignon, d’un gable ou d’une toiture à deux rampants, des stalles, versants ou pans. Un arc rampant, un limon rampant.
- Ravelin :
Important ouvrage défensif triangulaire, souvent entièrement solide, destiné à protéger un point vulnérable par exemple un portail du tir direct.
- Reconquista :
Guerre menée par les Espagnols, soutenue par l'Eglise catholique pour chasser les musulmans de la péninsule ibérique. Commencée dès le (XIème siècle), elle s'achève par la prise de Grenade en (1492). Voir bataille de las Navas de Tolosa.
- Redents (ou redans) :
Découpure en forme de dent, dont la répétition constitue un ornement .
- Redoute :
Petit ouvrage de fortification isolé et fermé.
- Réforme Grégorienne :
Une réforme du clergé est engagée par le Pape Léon IX (1049)-(1054) en (1049). Elle est poursuivie par Grégoire VII (1073)-(1085), qui lui donne son nom. Elle s'achève au début du (XIIème siècle). La réforme, d'abord morale, vise essentiellement à mettre fin à la Simonie, vente d'indulgences, et au Nicolaïsme, concubinage des prêtres. Le célibat devient obligatoire. Au delà la réforme sert surtout à affirmer la primauté de Rome. Cela conduit au Grand schisme, voir schisme d'Orient, ainsi qu'à une tentative se secouer la tutelle laïque sur le clergé. Sous le pontificat de Nicolas II (1058)-(1061), l'élection pontificale est désormais réservée aux cardinaux, sans intervention de l'empereur Germanique. Grégoire VII tente également de supprimer l'investiture laïque des évêques, ce qui provoque la querelle des Investitures. Par la Bulle "Dictatus papae" et le décret sur les investitures (1075), le Pape s'affirme comme seul chef de l'Eglise et donc seul apte à nommer les évêques, aux dépens de l'Empereur Henri IV. Ce dernier tente de faire déposer le Pape, qui réplique en l'excommuniant (1076). C'est alors que prend place l'épisode de Canossa. L'empereur se présente devant le Pape, repentant et humble pour implorer son pardon (1077), alors que Grégoire attendait une armée. Le Pape ne peut répondre qu'en donnant son pardon. C'est cependant pour lui une fausse victoire, puisque le compromis de Worms (1122), signé par le Pape Callixte II, aboutit à un partage entre investitures temporelle, empereur, et spirituelle Pape, la tutelle laïque n'est pas brisée.
- Réfutation :
Action de refuser, ensemble de parole d'actions qui réfutent, déments. (Rhétorique) Partie du discours où l'orateur répond à des objections.
- Régalien :
Au (XVIème siècle), les droits Régaliens désignent souvent les droits suivants : le droit de faire la Loi; le droit de Paix ou de Guerre; le droit de battre Monnaie; le droit d'accorder des Grâces; le droit de Douane; le droit de mettre Garnison, le droit de lever une Armée. Selon le souverain et le système politique, ces droits sont ou ne sont pas régaliens.
- Registre :
bande décorative en sculpture ou en peinture. Le portail de Ripoll comprend ainsi divisé en 3 registres principaux horizontaux, divisé à chaque fois en 2 sous registres.
- Régulier :
Voir Séculier.
- Relique :
Fragment du corps d'un Saint ou d'un objet lui ayant appartenu ou ayant servi à son martyre. Les reliques produisent parfois des miracles. On leur prête des vertus protectrices. Lorsqu'un tissu entre en contact avec une relique, il peut devenir une relique secondaire,voir châsse.
- Remplage :
Réseau de pierre garnissant une rose ou la partie supérieure d'une arcature.
- Retable :
Les retables apparaissent au (XIème siècle) suite à la modification de la place du prêtre lors de l'office. Celui ci avait coutume de se placer derrière la table d'autel, face aux fidèles. A partir du (XIème siècle), le prêtre se place entre l'autel et les fidèles, tournant le dos à ces derniers. Le regard du prêtre et de ses ouailles se porte donc derrière la table "retro tabula". C'est pourquoi on estime alors utile de faire apparaître des décorations derrière l'autel. Lorsque la consécration des églises commence à être étroitement liée à la présence de reliques, des retables reliquaires apparaissent. A la fin du (XIVème siècle), les caisses deviennent plus profondes pour recevoir des sculptures et construire un espace en 3 dimensions. L'axe du retable, partie centrale, est surélevé. La réalisation d'un retable met en jeu la collaboration de nombreux artisans, peintres, ébénistes, sculpteurs, menuisiers, pour créer les 3 parties qui le composent, la caisse, la prédelle et les volets. Les volets ont une signification religieuse. Lorsqu'il sont fermés, on ne voit que leur revers, peint en grisaille, c'est la face quotidienne, mais aussi celle du deuil et du carême. Lorsque les volets sont ouverts, ils laissent voir des scènes richement colorées, qui ont un caractère plus festif. La prédelle à une fonction pratique, elle permet de fermer des volets sans avoir à ôter les objets qui reposent sur l'autel. La caisse, aussi appelée huche, est la pièce la plus importante. Elle se compose de 3 compartiments, dans lesquels reposent des sculptures produites par groupes qu'il est ensuite possible d'étager pour donner de la profondeur à l'ensemble. La structure des retables Anversois est constante. Verticalement, on trouve 3 travées, avec une partie centrale surélevée. Horizontalement, l'espace est composé de deux registres. Dans le registre supérieur se déroule la scène principale. Le registre inférieur est généralement découpé en 3 ou 6 petites scènes 1 ou 2 par travée.
- Rinceau :
Motif ornemental fait d'une tige végétale décrivant des méandres, avec des feuilles ou des fruits de part et d'autre.
- Roman :
Style d'architecture commun en Europe entre les périodes classique et gothique.
- Rond point :
Extrémité du choeur qui forme un hémicycle, ou abside qui termine une église. Le rond point est divisé en plusieurs pans, souvent 5.
- Ronde bosse :
Sculpture ne s'appuyant sur aucune surface et dont on peut voir tous les cotés.
- Rose :
Baie circulaire, souvent placée dans la partie haute d'une façade lorsqu'elle est de grand format ou surmontant des lancettes au dessus du triforium lorsqu'elles sont de petits formats.
- Rotonde :
Espace en forme de cercle au sein d'une église. C'est l'une des solutions trouvées pour faciliter la circulation de pèlerins de plus en plus nombreux autour de reliques, voir aussi déambulatoire. Ex : les rotondes de St Bénigne de Dijon et St Michel de Cuxa.
- Rudentée (Rudenture) :
Ornement en forme de baguette, soit unie, soit décorée, pouvant remplir jusqu'au tiers de la hauteur, les cannelures d'une colonne ou d'un pilastre.

Haut de page