retour

Glossaire - Biographies
Chronologie - les Abbés
Boulangerie - Brasserie - Fromages
Photos

(Abbaye Sainte Marie du Mont des Cats, route du Mont des Cats, Godewaersvelde Nord.)

- l'Abbaye du Mont des Cats

Le nom Mont des Cats n'a pas de liens avec les chats, quoiqu'on pense. Il s'agit en fait d'un lieu d'implantation de tribus Germaniques qui envahirent l'empire Romain au (Vème siècle) de notre ère. La tribu concernée était dénommée les Cattes. Dans des documents du début du siècle il est question du Mont des Cattes. En Flamand, et donc en Néerlandais, on parle de Katsberg, alors que, s'il s'agissait du Mont des Chats on dirait Katteberg.

Dans le même sens on retrouve des noms de villes Katwijk, Kadzand aux Pays-Bas, en lien avec les Cattes, peut-être y a t'il également un lien avec le Mont Cassel, et il y a également une ville Kassel en Allemagne. C'est tardivement qu'on a décrété qu'il y avait un lien avec les chats, et cela a donné par exemple le Kattestoet à Ypres en Belgique. Ou, à l'inverse, le fait qu'il y a le Kattestoet à Ypres, a t'on fait estimé que les Cats du Mont se référaient à des chats.

- Historique

A 158 mètres d'altitude, le Mont des Cats fait figure de sommet dans ce paysage vallonné, verdoyant, aux 1.000 couleurs. Avant la Révolution de (1789), des religieux Ermites de St Antoine habitaient un petit monastère sur le Mont. Ils étaient rattachés à une communauté sur le Mont Kemmel, en Belgique, et dépendaient de l'évêque d'Ypres. Après la Révolution, les bâtiments sont devenus la propriété de Monsieur Nicolas Ruyssen, artiste peintre originaire d'Hazebrouck. En (1826), ce peintre subventionne la création d'un Prieuré au Mont des Cats. Des moines de l'ordre de Cîteaux réformé s'y installent. Il a souhaité céder la propriété à des religieux qui assureraient, en plus de la prière, l'enseignement des enfants du Mont des Cats. Après une brève présence de Frères des Ecoles Chrétiennes, il obtint des moines Trappistes originaires de l'Abbaye de N.D.du Gard, près d'Amiens.

Les moines arrivés au Mont des Cats le 26 Janvier (1826) ont d'abord occupé les bâtiments de l'ancien ermitage des Augustins. Le bâtiment étant trop petit pour la communauté et devenant par ailleurs insalubre, ils construisirent un autre bâtiment et ils agrandirent les bâtiments de l'école pour les enfants qu'ils prenaient en charge pour leur instruction. Vers la fin du siècle, un nouveau monastère fut construit, dans le style Néo Gothique de l'époque. L'inauguration officielle, avec la Dédicace de la nouvelle Eglise Abbatiale eut lieu en (1898).

Lors de la guerre (1914)-(1918) la région des Flandres et de l'Yser était au centre des hostilités. Pendant tout le déroulement des hostilités, les bâtiments de l'Abbaye ont servi à la fois de garnison et d'hôpital aux troupes Françaises, Britanniques et Australiennes. En (1918), les Allemands installées près d'Ypres décident de rompre les lignes britanniques à Hazebrouck. A partir du 12 Avril l'offensive Allemande menace le Mont des Cats. Le 9 Mai (1918), en la fête de l'Ascension, le bombardement par les Allemands cause d'énormes dégâts sur l'ensemble des bâtiments, évacués depuis peu de jours.

Après la fin de la guerre les moines reprennent possession de l'Abbaye. Ils commencent par habiter dans les bâtiments réservés d'ordinaire aux Hôtes, les autres étant presque inutilisables. La reconstruction commence, mais sera perturbée par la 2ème geurre mondiale. La dédicace de l'Eglise Abbatiale rénovée ne pourra avoir lieu que le 30 Août (1950), en présence du Nonce Apostolique à Paris, Mgr. Roncalli, futur Pape Jean XXIII.