Retour

Glossaire - Biographies
Fontevraud1 - Communautaire
l'Extérieur - l'Intérieur

A la suite de l'Abesse Hersende de Champagne qui n'a été que la 1ère prieure, les 36 abbesses en titre qui ont dirigé de (1115 à 1792) l'abbaye ont toutes appartenu au milieu Aristocratique. Parmi elles, on trouve 14 Princesses, dont 6 de la famille des Bourbons.


* 1115-1149 : Pétronille de Chemillé. Issue de la haute noblesse Angevine, elle fut choisie par Robert d'Abrissel pour devenir Grande Prieure de l'abbaye, en raison de son expérience du monde. Devenue abbesse en (1115), elle contribua, de par son énergie, au rayonnement de Fontevraud.

* 1149-1155 : Abesse Mathilde d'Anjou. Fille de Thierry d'Alsace et de sa seconde épouse Sibylle d'Anjou. Devenue bru d'Henri Ier d'Angleterre de par son mariage en (1119), Mathilde devint veuve au bout d'un an de Guillaume Cliton. Marquée par ce deuil éprouvant, elle choisit de prendre le voile à Fontevraud. Elue abbesse à l'unanimité, elle administra l'abbaye avec sagesse, dans la continuité de Pétronille de Chemillé.

* 1155-1180 : Abesse Audeburge de Haute Bruyère. Elle succéda à Mathilde d'Anjou en (1155), après avoir été Grande Prieure de l'abbaye. Dans de nombreux cas, on remarquera que la Grande Prieure, qui arrivait immédiatement après l'abbesse dans la hiérarchie de Fontevraud, avait souvent une promesse d'abbatiat futur. Il arrivait parfois que l'abbesse ait une coadjutrice, qui avait elle aussi de grandes chances de prendre sa succession.

* 1180-1189 : Abesse Gilles ou Gillette. On ne trouve de traces d'elle que dans une missive du pape Luce III, en (1183). Dès lors, la politique qu'elle adopta pour diriger l'abbaye nous reste inconnue.

* 1189-1194 : Abesse Mathilde II de Flandre. Lorsque la nièce de Mathilde I d'Anjou prit les rênes de l'abbaye, Fontevraud était plongée dans une misère certaine, ce qui ne l'empêcha pas de recevoir maintes visites royales, tel Philippe II et Richard d'Angleterre, qui fit don au monastère d'un morceau de la Vraie Croix, ramené de Palestine. C'est sous l'abbatiat de Mathilde II que fut inhumé le père de Richard d'Angleterre, Henri II Plantagenêt. Toutefois, la réception qui fut le plus bénéfique à Fontevraud, sur le plan pratique, fut celle d'Alphonse VIII de Castille, qui fit donnation d'une rente de cent écus d'or.

* 1194-1207 : Abesse Mathilde III de Bohême. Veuve du Comte de Champagne, elle se retira à Fontevraud4 filles en (1152). Ce fut sous son abbatiat que Richard Coeur de Lion fut inhumé dans le Cimetière des Rois.

* 1207-1208 : Abesse Marie de Champagne ou de Bourgogne. Veuve du Duc de Bourgogne.

* 1208-1209 : Abesse Ala ou Alix de Bourbon. Fille de Marie de Champagne, elle était déjà veuve du sire de Bourbon et du Seigneur de Châteauroux lorsqu'elle prit le voile à Fontevraud. On lui attibue la fondation de la Lanterne des Morts, dite aussi chapelle Ste Catherine.

* 1209-1218 : Abesse Alix de Champagne. Petite fille de Louis VII et d'Aliénor d'Aquitaine, qui s'était elle même retirée à Fontevraud, Alix délégua ses fonctions de son vivant.

* 1218-1228 : Abesse Berthe. Peu de sources nous renseignent sur cette abbesse, qui avait été Grande Prieure sous l'abbatiat d'Alix de Champagne.

* 1228-1244 : Abesse Adèle ou Alix de Bretagne. Elevée jusqu'à l'âge de 20 ans à la cour d'Angleterre, elle prit le voile à Fontevraud avant d'en devenir Grande Prieure puis Abbesse.

* 1244-1265 : Abesse Mabile de la Ferté ou de Blois. Sous son abbatiat, Fontevraud retrouve un regain de prestige, puisque l'abbaye accueillit Isabelle d'Angulême, veuve du Roi d'Angleterre parmi les religieuses. Raymond VII de Toulouse fut également inhumé au sein de l'abbaye à la même époque.

* 1265-1276 : Abesse Jeanne de Dreux de Brenne. Descendante de Louis VI, elle se heurta aux rébellions des moines du Prieuré St Jean de l'Habit, dut céder et se retirer dans un couvent anglais de la branche fontevriste.

* 1276-1284 : Abesse Isabeau Davoir. Issue d'une illustre maison d'Anjou, elle obtint du Pape l'autorisation de réduire le nombre de moines à 360, et d'envoyer les révoltés dans d'autres prieurés.

* 1284-1304 : Abesse Marguerite de Pocey. Issue de la haute noblesse Tourangelle, elle fut bénite par l'évêque d'Angers en (1284). Envoyée en mission en Angleterre, afin d'y étendre l'Ordre, elle ramena le coeur du Roi Henri III à Fontevraud. Très charitable, Marguerite de Pocey eut une influence conséquente puisque, sous son abbatiat, Fontevraud vit augmenter considérablement le nombre de ces vocations. Toutefois, en raison des troubles économiques qui touchaient l'abbaye à cette époque, le pape imposa plusieurs restriction à l'abbesse.

* 1304-1342 : Abesse Aliénor de Bretagne. Entrée au couvent Fontevriste Anglais d'Ambresbury à l'âge de 6 ans, Aliénor prononça ses voeux à Fontevraud en (1290), où elle occupa diverses charges avant de prendre en main les rênes de l'abbaye.

* 1342-1349 : Abesse Isabeau de Valois. Nièce de Philippe IV, elle devint religieuse à Poissy avant de prendre le voile à Fontevraud. Elle parvint à redresser quelque peu la situation économique de l'Ordre.

* 1349-1353 : Abesse Théophanie de Chambon. Elue au coeur de nombreuses intrigues au sein de l'abbaye, elle mena une politique de défense des privilèges de l'Ordre et de l'abbesse, dans un contexte où leur autorité s'était étiolée.

* 1353-1373 : Abesse Jeanne de Mangey. Son élection fut contestée, mais cette abbesse fut officiellement reconnue par le pape. Sous son abbatiat, la situation économique était telle que de nombreuses religieuses devaient travailler en dehors de l'abbaye pour assurer leur subsistance. On doit tout de même à Jeanne de Mangey la réception d'un fragment de la Ste Epine au sein de Fontevraud.

* 1373-1373 : Abesse Adélaïde de Ventadour. Peu de sources nous renseignent sur cette abbesse, qui mourut dans ses fonctions peu après son élection.

* 1373-1393 : Abesse Éléonore ou Aliénor de Parthenay. Au sein d'un contexte difficile, Eléonore de Parthenay tenta d'effacer les traces causées par les guerres.

* 1393-1431 : Abesse Blanche d'Harcourt. Nièce de Charles V, Blanche d'Harcourt fut d'abord religieuse à Soissons, avant d'être nommée à la tête de Fontevraud, à l'âge de 24 ans. En raison de son jeune âge, on lui accorda une dispense afin qu'elle accède à ses fonctions.

* 1431-1434 : Schisme abbatial,Marguerite de Beaufort de Montmorency, abbesse non reconnue par le pape.

* 1431-1451 : Abesse Marie d'Harcourt.

* 1451-1457 : Abesse Marie de Montmorency.

* 1457-1477 : Abesse Marie de Bretagne Soeur du Duc François II et cousine du futur Louis XII.

* 1477-1491 : Abesse Anne d'Orléans.

* 1491-1534 : Abesse Renée de Bourbon. Fille de Jean VIII de Bourbon Vendôme et d'Isabelle de Beauvau. Descendance de St Louis.

* 1534-1575 : Abesse Louise de Bourbon. Fille de François de Bourbon Vendôme et de Marie de Luxembourg.

* 1575-1611 : Abesse Eléonore de Bourbon. Fille de Charles IV de Bourbon et de Françoise d'Alençon.

* 1611-1637 : Abesse Louise de Bourbon de Lavedan. Dite Louise II.

* 1637-1670 : Abesse Jeanne Baptiste de Bourbon. Fille légitimée de Henri IV de France et de Charlotte des Essarts, Comtesse de Romorantin. Soeur naturelle de Louis XIII, elle fut la dernière abbesse des Bourbon. Descendance de Henri IV.

* 1670-1704 : Abesse Marie Madeleine Gabrielle de Rochechouart de Mortemart (1645)-(†1704). Dite la Reine des abbesses, soeur de Madame de Montespan.

* 1704-1742 : Abesse Louise Françoise de Rochechouart.

* 1742-1753 : Abesse Louise Claire de Montmorin de St Hérem.

* 1753-1765 : Abesse Marie Louise de Timbrone ou de Valence de Thimbrune de Valence.

* 1765-1792 : Abesse Julie Gillette de Pardaillan d'Antin Julie Sophie Gillette de Gondrin de PardaillanAntin. Petite fille de Madame de Montespan et petite nièce de la reine des abbesses dernière Abbesse. Madame d'Antin quitta l'abbaye la dernière, le 25 septembre (1792), chassée par les révolutionnaires, déguisée en paysanne. Après s'être retirée à Angers où elle a prêté serment, elle mourut à l'Hôtel Dieu de Paris, le 25 octobre (†1797).

Haut de page