Retour

Glossaire - Biographies
Le Palais - Le Palais-1 - Les Papes - Chronologie
Photos

(Avignon, Chef Lieu du département de Vaucluse, sur le Rhône)

- L'Historique de Notre Dame des Doms

Edifice Roman (XIIème siècle) composé d'une nef à 5 travées, couverte d'une voûte en berceau brisé. Le choeur actuel, ajouté en (1671)-(1672), conformément au vieux bâtiment, constitue un étonnant pastiche Roman du (XVIIème siècle). A la même époque une galerie servant de tribune fut ajoutée le long des murs latéraux. Son abondante sculpture est due à Pierre Pétu. Des chapelles latérales furent percées, dans les arcades des murs latéraux, à différentes époques. La coupole Octogonale construite sur des arcs à ressaut, appuyés sur les arcs doubleaux. L'autel du (XIIème siècle) est en marbre blanc. Le siège épiscopal est en marbre blanc, travail supposé Italien du (XIIème siècle). La chapelle de la Résurrection, la 3ème à droite, daté du (XVIIème siècle). La chapelle Funéraire avec le tombeau du pape Jean XXII, 5ème à droite, avec la présentation des objets du trésor. Dans la chapelle de gauche, les peintures murales sont d'Eugène Deveria (1805)-(1865). L'orgue doré est italien.

Notre-Dame des Doms

Des fouilles récentes ont confirmé que le rocher des Doms, Oppidum Pré Romain d'Avignon, a été occupé de façon ininterrompue dans la préhistoire et l'antiquité. Après l'implantation dans la cité d'une communauté chrétienne, probablement à la fin du (IIIème siècle), et l'apparition vers (439) du 1er évêque historiquement certain, Nectarius, un ensemble épiscopal s'y organisa avec la cathédrale Notre Dame, le baptistère St Jean Baptiste et la résidence de l'évêque. De là viendrait le vocable de "N.D.des Doms, de Homo episcopali", de la maison de l'évêque.

Après les ruines causées par les invasions Sarrasines et les troubles politiques, la reconstruction de la cathédrale s'opéra en plusieurs étapes et, d'après le Martyrologe local, la consécration solennelle eut lieu le 8 Octobre (1111), présidée par l'Evêque Rostaing II, en présence de 35 Evêques réunis en Concile Provincial. L'édifice appartient aux grandes réalisations de l'art Roman Provençal des (XIème siècle) et (XIIème siècles). Il fut profané, pillé et saccagé de (1790) à (1801) et il ne fut rendu au culte, qu'après d'importantes et difficiles restaurations, le 25 Mars (1822), l'église St Agricol ayant servi pendant ce temps de Cathédrale Provisoire.

Notre Dame des Doms a connu au (XIVème siècle) une vie liturgique et artistique très intense avec l'installation de la Papauté à Avignon. Clément V y célébra pour la 1ère fois la fête du St Sacrement et Jean XXII celle de la Ste Trinité, nouvellement instituées. Clément V y canonisa Célestin V, puis Jean XXII, Bertrand de Comminges, enfin Clément VI, Yves de Tréguier et Louis de Toulouse. Jean XXII et Benoît XII y furent ensevelis en (1334) et en (1342). Innocent VI y fut couronné le 30 Décembre (1352).

La cathédrale d'Avignon est devenue Métropole le 21 Novembre (1475) quand l'Evêché, jusqu'alors suffragant de l'Archevêché d'Arles, fut élevé au rang d'Archevêché par le pape Sixte IV avec pour suffragants les Evêchés de Carpentras, Cavaillon et Vaison, supprimés en (1801) et, depuis (1817), ceux de Montpellier, Nîmes, Valence et Viviers. N'étant pas église paroissiale à cause de sa situation géographique et de la proximité d 'autres églises, elle est desservie par un Chapitre de chanoines dont l'existence est attestée dès le (Xème siècle). Elle a été érigée en Basilique Mineure par le pape Pie IX le 22 Décembre (1854) et agrégée à la basilique Ste Marie Majeure de Rome. Sa fête titulaire est l'Assomption de la Vierge Marie, mais celle de l'immaculée Conception est traditionnellement chère aux dévots Avignonnais et précédée, chaque année, par une neuvaine de prières et de prédications fidèlement suivie. La cathédrale abrite la Cathèdre, la chaire de l'Evêque, d'où celui ci préside et enseigne l'assemblée des fidèles comme successeur des Apôtres. C'est le coeur du diocèse, "Là où est l'Evêque, là est l'Église", St Ignace d'Antioche.

Haut de page